Rire d’une bêtise

Il y a quelques jours, Miss Impatiente et Monsieur Bleuet ont passé une bonne soirée. Cette soirée impliquait :

– un anniversaire de mariage,

– un petit restaurant intime,

– un repas très chouette avec un accord mets et vin,

– une serveuse classe aux petits soins, genre qui explique les plats, qui vient voir si tout va bien mais sans être trop pénible non plus. Très bien jusqu’au café. Après, au moment de partir, ça s’est gâté :

Serveuse : « Alors, vous fêtez votre anniversaire de mariage, c’est super ! 1 an ? »

Miss Impatiente : « Non, 3 ans. »

Serveuse : « 3 ans ? Et le bébé alors, c’est pour quand ? »

Ce n’est pas tant la question qui a perturbé Miss Impatiente. C’est sa propre réaction. Elle a regardé la serveuse, puis Monsieur Bleuet, puis de nouveau la serveuse, puis Monsieur Bleuet, sans savoir quoi répondre. Après plus de 2 ans et un nombre incalculable de fois où on lui a posé la même question, elle a toujours l’air aussi con. Comme si c’était la première fois.

Au début, quand ils venaient à peine de commencer les « essais bébé » (Miss Impatiente n’aime pas cette expression, elle trouve que ça fait expérience scientifique, genre essai thérapeutique) (d’où les guillemets), quand on lui posait cette fameuse question, elle éludait en se disant « Si elle (ou il) savait que dans quelques mois, sûrement, … ». Ouais, à l’époque elle était un peu naïve sur le plan fécondité.

Après, ça a commencé sérieusement à la gêner. Surtout quand ça venait de personnes qu’elle connaissait à peine. C’est d’ailleurs comme ça qu’elle s’est retrouvée à parler de leur infertilité à certains proches. Avec les non-proches (et donc d’autant plus indiscrets), elle éludait toujours, mais avec un blanc. Force est de constater que ce blanc est toujours là. L’autre soir, avec la serveuse, son cerveau n’arrivait pas à se connecter, ne savait pas quoi répondre.

Elle a fini par bafouiller : « Euh, pas pour tout de suite… », ce à quoi l’autre a répondu : « Vous avez bien raison de profiter. » Carton plein niveau connerie quoi. Mais rien de bien inhabituel en somme.

La suite est plus intéressante. C’est Monsieur Bleuet qui lui a dit (à elle, pas à la serveuse) : « Bon, ben le service était bien, jusqu’à maintenant. Dommage. » Et ils ont rigolé ensemble.

Il y a encore quelques semaines, Monsieur Bleuet n’aurait même pas relevé. Les remarques et les questions des autres, il s’en fiche. Miss Impatiente se serait énervée toute seule et se serait lamentée. Lui aurait répondu : « Mais c’est pas grave, qu’est-ce que ça peut faire ? » ou « Les gens ne font pas exprès » ou « De toute façon, ce que les autres disent ou fassent, ça ne change rien à notre situation ». Oui, cet homme est sage et pragmatique. Mais là, Miss Impatiente s’est rendue compte que lui aussi, ça l’exaspérait. Mais qu’ils arrivaient quand même à en rire. Dans son envolée d’optimisme actuel, elle a décidé de se réjouir de cette anecdote, et de ce rire partagé.

Plus tard, alors qu’ils en reparlaient ensemble, Monsieur Bleuet lui a confié un autre épisode dont il ne lui avait jamais parlé. Un jour, un de ses collègues -qu’il ne connaît pas bien du tout- lui a demandé s’il avait des enfants. Quand il a répondu non, l’autre a demandé pourquoi (non mais sérieux ?). Et là, l’homme formidable qui sert de mari à Miss Impatiente a répondu du tac au tac : « Parce qu’avec ma femme on n’y arrive pas. » « Et ben il s’est trouvé bien con, je te jure ! », a-t-il conclu en souriant. Monsieur Bleuet avait l’air bien content de lui. Miss Impatiente s’est sentie admirative et connectée avec son mari.

Alors…Vive Monsieur Bleuet.

Publicités

25 réflexions sur “Rire d’une bêtise

  1. Vive Mister Bleuet ! Dans ce parcours, nos hommes ont une temps de retard (ou alors nous sommes en avance… bref, on est pas synchro) sur l’exaspération et la colère que l’on ressent face à ces remarques. Et puis un jour, on est en phase, et on se comprend mieux… Et bon anniv’ de mariage !!! Bises

  2. C’est super que tu puisses partager ca avec ta moitie. De mon cote monsieur n’y fait pas trop attention alors je m’enerve toute seule, et du coup je me demande si je suis pas sacrement aigrie!
    Little Wife

    • Aigrie, je ne pense pas que ce soit le mot… c’est normal de ressentir de la colère face à tout ça. A part ça, bienvenue (si je peux dire) dans la blogosphère PMA, tu verras ça fait un bien fou !

  3. je faisais comme Mr bleuet: à chaque fois que la question revient, c’est un « ben non, ça marche pas » bien sec, en regardant la personne dans les yeux. Bien fait ^^
    bisous

  4. Bravo MR. Bleuet! et bon anniversaire de mariage 😉 ça me rappelle la fois où on venait d’apprendre notre infertilité, et que notre femme de ménage nous sort « vous pas bébé? ». Le regard qu’on s’est lancés… Perso, maintenant je réponds « on ne peut pas en avoir » cash. ça peut paraître agressif, mais selon moi il est tout aussi agressif de s’intéresser à la vie sexuelle des gens 😉

  5. Je le kiffe ton Monsieur Bleuet !! J’adorerais avoir cet aplomb quand on me questionne 🙂
    Je partage l’avis de Damelapin ; c’est quand même un tantinet agressif/intrusif, est-ce qu’on leur demande, nous, s’ils aiment la sodomie !! ^^
    Et joyeuses noces de Froment à vous deux !!

  6. Joyeux anniversaire de mariage et vive Mr Bleuet !!! Pareil chez nous, on bafouille toujours. Très récemment une ancienne copine de lycée nous a invité pour ses 30ans, et nous dit « je mets certainement les pieds dans le plat, ça doit vous faire chier qu’on vous le demande mais toujours pas d’enfant? (nous on bafouille) elle enchaine « nan mais je sais pas peut-être que ça marche pas? ou alors t’as pas encore arrêter la pilule? » si elle savait qu’au cours de sa soirée j’allais m’eclipser pour me piquer..J’ai failli mais je voulais pas plomber l’ambiance…

  7. C’est dingue qu’un sujet aussi personnel, quelque soit la situation, soit abordé aussi facilement sans aucun problème par de parfaits inconnus, ou même des gens pas très proches!! Ca me rend dingue! Et si on essaye sans succes depuis 5 ans, a perdu un enfant, fait des fausses couches, eu un cancer, ils croient sincèrement qu’on va leur dire entre la poire et le fromage?? Moi je repondais : « c’est personnel ». Ça avait le mérite de les faire cogiter et de leur clouer le bec. Nan mais! Et bravo Mr Bleuet pour sa répartie!

  8. Je trouve aussi certaines personnes sacrément gonflées ! Bcp de gens n’imaginent pas que l’infertilité touche autant de couples et du coup, ne se posent pas de question avant de poser LA question. Bande d’ignorants, va ! Qu’est-ce que j’aimerais aussi avoir le bagout de ton homme (bagout… tiens, tiens, je sors des mots drôlement désuets ce matin !!). Bisous !!

  9. Franchement, peut-on en vouloir à quelqu’un de poser une question comme celle-ci ? Je comprends que ça vous ait blessé, mais on ne peut quand même pas s’abstenir de tout dire parce que peut-être, la personne souffre d’un problème en rapport.

    On ne dit plus « vous avez bonne mine » parce que la personne pourrait, des fois, souffrir de rosacée ? On ne demande plus « c’était bon ? » au restaurant parce que la personne pourrait souffrir d’agueusie ?

    On ne peut pas toujours en vouloir aux autres et les accuser de « connerie » (je cite) quand leur seul « crime » est de demander « c’est pour quand le bébé ? ». À ce moment-là plus personne ne dit plus rien.

    Courage pour la suite, je suis tombé sur votre blog par hasard via Google et il est touchant.

    • Je comprends votre point de vue et je sais bien que les gens n’ont pas de mauvaises intentions, mais je crois vraiment que lorsqu’on ne connait pas du tout ou très peu la personne, on ne pose pas des questions intimes ou personnelles comme celle-ci. Quand à la remarque « c’est bien, vous profitez », encore une fois elle n’en sait rien, donc mieux vaut s’abstenir. Car non, je ne profite pas de cette situation, j’en souffre même. Mais ce n’est que mon point de vue. 🙂 Merci pour vos encouragements.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s