Nouvelles vies

D’abord, la nouvelle vie de notre petit bonhomme, parmi nous depuis le 30 juin à 16h24 : Pitchoun est arrivé en pleine forme à pile 37SA. On dirait bien qu’il était pressé de nous rencontrer ce petit bout ! 3,060 kg pour 53 cm, un beau bébé !

Voilà, c’est donc lui qu’on attendait depuis si longtemps, c’est lui qui gigotait dans mon ventre depuis des mois, c’est lui qui a décidé d’arriver en avance (et qui a failli au passage voler la vedette à son papa, qui fête son anniversaire le 1er juillet !). C’est lui qui continuera donc de s’appeler Pitchoun sur ce blog, sans surprise car depuis le début Miss Impatiente et son homme avaient l’intuition d’attendre un petit gars.

Bien sûr il est magnifique…

Ensuite les nouvelles vies de Miss Impatiente et Monsieur Bleuet, qui découvrent jour après jour leur rôle de parents… À la fois heureux, fatigués, émerveillés, inquiets, comblés, parfois débordés, et encore heureux, heureux, heureux…

Mais aussi les nouvelles vies de tout ceux qui les entourent : premier bébé de la famille, Pitchoun a rendu les parents grand-parents, les frères et sœurs tontons et tatas, les grands-parents arrière-grands-parents… tous plus gagas les uns que les autres.

Bref, un grand bouleversement dans nos vies… Un bouleversement magique.

07 02 (15) bis

Alors ça y est… il est là.

Publicités

Echographie du troisième trimestre

Cette écho, ils l’attendaient avec impatience, pour revoir Pitchoun bien sûr et aussi pour en savoir plus sur la position du placenta, et donc sur l’accouchement. Elle a eu lieu la semaine dernière, à 32SA.

Alors déjà, le placenta est remonté ! Il est toujours en deux parties, mais plus aucun morceau bas-inséré. Gros soulagement de ne plus penser à un risque de saignement. Donc pas d’indication de césarienne concernant le placenta. Après un épisode de mini-saignements au début du mois de mai (après une visite à la maternité, ce n’était rien), ils sont rassurés.

Ensuite, Pitchoun profite bien ! Il est plutôt en haut des courbes et est estimé comme « un gros bébé ». Le médecin a parlé de 3,4 ou 3,5 kg à la naissance mais si Miss Impatiente regarde la courbe et suit la progression jusqu’au terme c’est plus proche des 4 kg que des 3,5 kg… du coup elle se demande si le doc n’a pas minimisé pour ne pas l’affoler… Bon, on verra bien ! Donc on ne va pas insister sur la taille naissance hein.

Le moment du passage en 3D a été magique. C’est peut-être justement parce qu’il est au-dessus de la moyenne en terme de poids, mais le visage de Pitchoun ressemble déjà à celui d’un bébé à la naissance, c’était impressionnant et très émouvant de le voir si bien… Il ou elle est déjà bien joufflu ! Et alors Miss Impatiente ne pensait jamais pouvoir dire ça si tôt, mais elle a clairement vu une ressemblance avec le futur papa… et elle n’est pas la seule (il n’y a que lui qui ne le voit pas).

Donc tout va bien, tous les paramètres sont bons. Le bébé est en pleine forme, d’ailleurs il gigote de plus en plus, Miss Impatiente adore le sentir sous ses mains et est impressionnée de voir son ventre se déformer autant par moments (d’ailleurs elle guette la forme d’un pied, sans succès pour l’instant).

Sinon, Pitchoun est coopératif et a déjà la tête en bas. Son secret sera préservé jusqu’au bout, ils n’ont pas craqué en demandant le sexe au dernier moment (mais ils ont une intuition, à vérifier dans au plus 8 semaines).

Alors cette écho a vraiment été positive et très émouvante. Miss Impatiente ne s’attendait pas à voir son bébé aussi bien. Elle se projette de plus en plus dans leur future vie à trois, et c’est pareil pour Monsieur Bleuet. Ils ont hâte de LE ou LA rencontrer, mais ont aussi envie de profiter au maximum des dernières semaines.

Une grosse pensée pour vous toutes, où que vous en soyez, et particulièrement à celles qui attendent encore leur tour, pour que vous connaissiez ce bonheur un jour.

 

 

7ème mois

32 SA + 2 aujourd’hui, entrée dans le 8ème mois.

Voici venu le temps de la grossesse où on commence à toucher la fin du doigt, à entrevoir le bout, bref à réaliser l’arrivée imminente de Pitchoun.

Le temps du gros ventre. Miss Impatiente l’aime (elle aime moins les déplacements et les mouvements difficiles, l’essoufflement… et le petit gros sentiment d’être une mémère qui va avec).

Le temps de la préparation de la chambre. Elle est quasiment terminée, il ne manque en gros que de la déco et le matelas. Autant ils ont mis longtemps à se décider et à s’y mettre, autant après c’est allé vite et ils sont vraiment contents du résultat. Il leur tarde qu’elle soit complètement finie.

Le temps d’accélérer les achats. Miss Impatiente se pose des questions existentielles essentielles du type : Combien de bodys ? Manches longues ou manches courtes ? Combien de pyjamas ? Velours ou coton ? Naissance ou 1 mois ? Bref ça l’occupe, ils sont surement tombés dans le travers « C’est un premier bébé on s’emballe on a trop acheté », mais tant pis. Et puis c’est trop mignon.

Miss Impatiente passe un certain nombre de minutes par jour à contempler la chambre, à déplier et replier les petits habits, à déplacer un objet… Une vrai neuneu quoi.

Le temps de réfléchir au mode de garde. Ce sera congé parental de 6 mois pour commencer. Puis crèche si possible en avril 2015 (non non non, ce n’est pas une blague, on va essayer) (mais on va aussi réfléchir sérieusement à un plan B).

Le temps de la préparation à la naissance, avec les séances classiques et d’haptonomie qui seront terminées à la fin du mois, et quelques séances à la piscine.

Dans les trucs moins sympas, le temps des douleurs au dos qui s’accentuent (mais modérées tout de même par une super ostéo) et des remontées acides. Les deux combinés = des nuits pas géniales. Mais Miss Impatiente attend toujours les envies fréquentes de pipi (non elle ne se lève pas la nuit et non, elle ne doit pas se ruer dans les premières toilettes venues dès qu’elle sort, malgré tout l’Hépar® qu’elle s’enfile). Elle ne s’en plaint pas. Tout comme elle ne se plaint pas de l’absence de vergetures, mais on rentre dans le moment critique : elle n’ose pas crier victoire trop vite (et continue donc de se tartiner d’huile des genoux à la poitrine).

Alors voilà pour ce bilan de 7ème mois. Est aussi venu le temps de la 3ème écho… qui a eu lieu hier, résumé à suivre dans le prochain article.

6ème mois

26ème semaine de grossesse, et le deuxième trimestre qui s’achève bientôt.

Le RDV du 6ème mois s’est bien passé. Les analyses sont toujours bonnes, l’échographie montre un Pichoun en forme, gigotant, ouvrant la bouche et tirant même la langue à ses parents, le coquin (oui Monsieur Bleuet est là, il vient toujours à tous les RDV, ne voulant pas laisser passer la moindre occasion de voir Pitchoun).

« Vous voyez, là c’est le col, il est long et bien fermé. » Euh oui nous on voit surtout un dégradé de gris au milieu de tâches d’autres nuances de gris, mais si vous le dites on vous croit. Et la partie de placenta proche du col est toujours au même endroit, on la distingue en effet. Ça ne recouvre pas l’entrée donc on ne peut pas se prononcer. Alors césarienne ou pas ? On n’en saura surement pas plus avant la troisième écho, fin mai. Et en attendant, toujours des précautions pour éviter des saignements. Miss Impatiente et Monsieur Bleuet sont rassurés. Suite à la deuxième écho, la période  fin mars/début avril avait été un peu difficile, comme un retour vers les angoisses du début de grossesse (début qui avait été rythmé par les douleurs et les saignements). Maintenant ça va mieux.

Pitchoun bouge de plus en plus et répond aux sollicitations, notamment de son papa quand il refait les gestes appris pendant les séances d’haptonomie. Magique. Il s’agite bien aussi après les repas, en voilà  un/une qui aime bien manger, comme sa maman…

Ce mois a été marqué par le début de la préparation à la naissance à la maternité. Miss Impatiente a déjà fait 4 séances : l’allaitement, le travail utérin, la césarienne, et une séance de relaxation. Les cours sont agréables, par petits groupes de 3. Les sages-femmes très pro et à l’écoute. La séance sur l’allaitement était très intéressante (c’est quelque chose qui lui tient à cœur et qu’elle souhaite fortement depuis le début, du coup elle se posait beaucoup de questions). Ça lui a donné encore plus envie, et depuis elle s’est plongée dans des lectures sur le sujet. La séance sur le travail : très théorique, depuis les premières contractions jusqu’à la dilatation complète. A retenir : les signes pour partir à la maternité et la respiration pour gérer les contractions. Enfin, la séance sur la césarienne lui a permis de mieux imaginer ce qu’il se passerait si jamais ils devaient y avoir recours, puisque c’est peut-être d’actualité… Le point négatif c’est que dans leur maternité en cas de césarienne, dans la plupart des cas le père n’est pas autorisé à être dans le bloc. Question à reposer à Dr D. si la situation se présente… Il reste une séance sur l’expulsion et deux séances avec le papa. Avec le feu vert du Dr D. elle va commencer la semaine prochaine des séances douces en piscine, avec l’une des sages-femmes de sa maternité.

Au niveau physique, Miss Impatiente s’arrondit bien. C’est bien normal me direz vous, mais elle se regarde encore d’un air un peu étonné quand elle croise un miroir et se dit que la femme qu’elle y voit -ostensiblement enceinte maintenant- c’est elle. + 7 kg depuis le début. Pas de vergetures à déplorer pour le moment (vive l’huilage quotidien, pourvu que ça dure). Toujours des douleurs dès qu’elle reste debout/assise un moment, mais elle s’est habituée maintenant, elle arrive à doser et de toute façon elle reste la majorité du temps tranquille à la maison. Sinon c’est toujours pas la joie au niveau de la digestion et du transit, mais bon.

Au niveau préparatifs, la chambre est -enfin- débarrassée de tout ce qui l’encombrait, le lit et la commode à langer sont livrés et les objets de puériculture arrivent petit à petit. Prochaines étapes : peinture des murs et des anciens meubles qu’ils veulent conserver. Miss Impatiente commence à fabriquer -modestement- des petites choses de ses mains pour décorer la chambre. Des choses qu’elle avait en tête depuis des mois… ça fait tout drôle de les mettre en œuvre maintenant. Ils ont aussi commencé à acheter quelques vêtements.

Alors voilà, cet article est très factuel, comme depuis un bon moment d’ailleurs. Miss Impatiente n’écrit pas beaucoup, elle aimerait raconter les choses qui lui passent par la tête en cette période si particulière, parler davantage de son ressenti par rapport à la grossesse, de toutes les questions qu’elle se pose sur l’arrivée d’un bébé, la parentalité… -il y aurait des choses à dire- mais ça ne veut pas sortir. Il faut dire qu’aussi bien elle que Monsieur Bleuet, ils ont parfois encore du mal à réaliser. En cela le fait de faire de l’haptonomie est une bonne chose, elle en parlera bientôt plus longuement. Bref, ils vont avoir un bébé.

Echographie du deuxième trimestre

Elle a eu lieu cette semaine, à 23 SA et quelques.

Pitchoun est en pleine forme, il pousse, pèse environ 600g, toutes les mesures sont normales, son petit cœur fonctionne très bien. Mais… il y a un mais : un souci avec le placenta. Lors de l’écho abdominale, le docteur (qui n’était pas Dr D., l’obstétricien qui les suit d’habitude) mentionne d’abord un placenta en deux parties, d’un air un peu étonné. Bon. Il termine de prendre les différentes mesures de Pitchoun, prend la photo de sa bouille en 4D (impressionnant !), puis demande à Miss Impatiente de vider sa vessie pour passer en écho endo-vaginale et vérifier le placenta.

Celui-ci est donc divisé, non pas en deux, mais même en plusieurs parties, ce qui est rare. Tout est relié ensemble et cet ensemble fonctionne normalement, mais le problème est qu’un morceau est bas inséré, ce qui veut dire très près du col. Le docteur leur parle de la nécessité de vérifier au troisième trimestre, que si le placenta ne remonte pas, l’accouchement par voie basse ne sera pas possible et qu’il faudra donc prévoir une césarienne. Qu’en attendant il va falloir prendre des précautions, qu’il faut en discuter avec Dr D. Mais le RDV de suivi n’est prévu que deux semaines plus tard. Ce n’est pas grave, Dr D. reçoit Miss Impatiente un peu plus tard dans la journée entre deux RDV. Il confirme le diagnostic de l’échographiste. A l’air sceptique sur le fait que le placenta puisse remonter à ce stade de la grossesse, ou du moins qu’il remonte suffisamment. Il faudra effectivement faire le point à la troisième écho. En attendant, il y a un risque de saignement en cas de contractions. Donc tout ce qui peut entraîner des contractions est à éviter. Pas d’alitement, mais une vie tranquille « au ralenti » avec un maximum de repos. Ça ne changera pas grand-chose, Miss Impatiente est en arrêt, elle avait toujours des douleurs assez rapidement dès qu’elle était debout longtemps ou s’agitait un peu, et quelques contractions, donc elle restait déjà tranquille. Mais la peur est revenue. Elle guette sa culotte dès qu’elle a une sensation de tension dans le ventre. Ils avaient prévu quelques sorties et week-ends dans les semaines à venir (puisqu’au dernier RDV « Tout allait bien »), autant dire que tout est annulé.

Globalement, Dr D. a été plutôt rassurant. Ça peut très bien -et c’est ce qu’on espère- n’avoir aucune autre incidence qu’une indication de césarienne (et encore, ce n’est donc pas sûr). En cas de saignement, il faudra aller en urgence à la maternité. Il ne lui en a pas dit plus, et elle n’a pas posé plus de questions. Elle n’a surtout PAS FAIT de recherches sur Google. Elle est déjà assez stressée pour s’en rajouter une couche. Depuis l’écho, elle et Monsieur Bleuet ont l’impression d’avoir pris un coup sur la tête. Ils ont pleuré. Mais ils ont aussi commencé à beaucoup plus parler à leur bébé. Ils ont refait une séance d’haptonomie qui leur a fait beaucoup de bien.

Alors, cette grossesse n’est pas des plus sereines, c’est sûr, mais on va prendre toutes les précautions possibles, essayer de se détendre, se donner confiance et faire confiance à Pitchoun, et espérer très fort que tout se passe bien…

5ème mois

Fin du 5ème mois. 24ème SA qui commence aujourd’hui. Déjà…

Maintenant, c’est sûr, Miss Impatiente se sent bien enceinte. Son ventre et surtout Pitchoun qui fait la java à l’intérieur sont bien là pour le lui rappeler… et elle adore ça.

Bon, elle ne va pas mentir, il y a aussi des trucs moins cool dans la grossesse, comme tout ce qui a un rapport avec son système digestif, mais elle ne va pas s’étendre là-dessus. Le dos commence aussi un peu à râler, et ça devient un peu compliqué de trouver une position confortable pour dormir.

La semaine dernière a eu lieu son RDV mensuel de suivi, avec un petit coucou à Pitchoun au passage, et tout va bien. Elle doit toujours se reposer le plus possible car les douleurs et les contractions sont toujours là, mais il n’y a pas d’incidence sur la grossesse. Dr D. lui a donné le feu vert pour bouger un peu plus et notamment assister aux séances de préparation en piscine proposées par sa maternité.

La deuxième écho officielle est prévue la semaine prochaine, ainsi que la première séance de préparation à la naissance à la maternité.

Monsieur Bleuet et elle ont fait une première séance d’haptonomie qui s’est très bien passée. Elle en reparlera quand ils en auront fait quelques-unes.

A part ça… Miss Impatiente et son homme sont en train de prendre conscience qu’ils vivent un tournant de leur vie. Qu’ils vont passer de 2 à 3, sans vraiment encore savoir à quoi s’attendre. C’est une étrange sensation… on y retrouve à la fois de l’impatience, de l’excitation, un peu d’appréhension aussi. Dans 4 mois et des poussières, il ou elle sera là…

Alors en attendant, ils essayent de profiter le plus possible de cet « entre-deux » à « deux et demi ».

Petit à petit…

20 SA. Presque la moitié de la durée théorique de la grossesse. Début du 5ème mois il y a quelques jours. Et ces derniers temps, des événements notables, qui rendent cette grossesse beaucoup plus concrète :

– le ventre, qui tardait plutôt à sortir, pointe franchement maintenant. Exit les jeans habituels, welcome les pantalons et jeans de grossesse ! Et le début de la prise de poids qui va avec : + 2 kg depuis le début.

– depuis 1 semaine, Pitchoun se fait sentir ! Miss Impatiente n’était pas très sûre au début, maintenant ça y est : ce n’est pas encore le franc coup de pied, mais des sensations de bulles qui éclatent, de vague qui parcourt le bas du ventre, de sursauts… Elle adore repérer les premiers mouvements, qui en annoncent souvent une série, et prévenir son homme (pour lui, ce n’est pas encore franchement perceptible cela dit…)

– le premier RDV avec une sage-femme dans le cadre de la préparation à la naissance. C’était l’entretien du 4ème mois, ils y sont allés en couple et ça leur a permis de prendre contact, d’avoir une présentation de la suite des séances, de parler de leur parcours et du début de la grossesse, de leurs interrogations et de leurs angoisses. Ils sont repartis avec la liste des affaires à prévoir pour la maternité (déjà!), et un RDV pour la première « vraie » séance de préparation pour Miss Impatiente dans un mois, qui sera de la relaxation. Les premières séances se font entre futures mamans par petits groupes de 3, puis au bout de quelques séances les futurs papas sont mis à contribution. Il y a également de l’aquagym en bassin chauffé, Miss Impatiente doit d’abord avoir le feu vert du Dr D.

– une première séance d’haptonomie prévue en fin de semaine prochaine, ils ont hâte !

– la livraison de la poussette, de la nacelle et du cosy. Quand ils regardent ça et qu’ils se disent que bientôt il y aura leur bébé dedans… Et un sac d’affaires récupéré chez une amie. Ils sont restés bouche bée devant les bodys taille naissance…

– l’aménagement de la chambre qui se précise (bon sur le papier surtout pour l’instant).

A côté de ça, Miss Impatiente a bien moins de contractions (le repos paye), mais toujours des douleurs… Il lui tarde son prochain RDV de suivi, dans un peu moins de 2 semaines, pour s’assurer que tout va bien. Il faudra attendre un peu plus longtemps pour l’écho du 2ème trimestre, qu’ils feront à presque 24 SA.

Alors, petit à petit… l’oiseau fait son nid.

4ème mois

12 février 2014, RDV du 4ème mois. 11 février 2013, premier RDV en PMA, au même endroit.

Que de choses qui se sont passées en 1 an et 1 jour…

4ème mois donc, 18ème SA. Pas de gros changement par rapport à la semaine dernière, si ce n’est que le sexe du bébé est visible maintenant, mais Miss Impatiente ayant pensé à signaler tout de suite (cette fois-ci) leur souhait de ne pas savoir, le médecin a gardé l’info pour lui… alors, Pitchoun ou Pitchounette ? On le saura dans 5 mois et demi !

Les contractions se sont calmées. Le col est bien. Mais toujours des douleurs et des malaises. Miss Impatiente va passer le reste de sa grossesse à la maison, année scolaire terminée. Un mot d’ordre : repos ! Limiter au maximum les déplacements, pas d’efforts, position allongée ou semi-allongée à privilégier. Elle doit encore lutter pour évacuer ses angoisses (elle qui se disait qu’après le premier trimestre plus d’angoisses il n’y aurait, no comment…).

Miss Impatiente a pris RDV pour la première séance de préparation à la naissance dans 10 jours, qui est un entretien avec une sage-femme. Elle a aussi pris les coordonnées d’une SF qui pratique l’haptonomie.

Le ventre commence a bien s’arrondir. Pas encore de perception des mouvements de Pitchoun (elle a beau guetter, elle ne sent pas la fameuse sensation de « bulles » dont tout le monde lui parle).

Monsieur Bleuet et elle ont fait leur tout premier achat de futurs parents, et pas des moindres : la poussette trio (ce n’était pas prévu si tôt, mais bon vu les prix, merci les soldes) !  Ils commencent aussi à réfléchir doucement à l’aménagement de la chambre, à l’achat du reste de l’équipement…

Alors, tout devient de plus en plus concret…

Miss Impatiente est retournée à la clinique… et elle a bien fait

D’abord merci à toutes pour vos commentaires gentils et rassurants, ça fait un bien fou.

Lundi donc, de retour chez elle, Miss Impatiente n’était pas franchement rassurée et ne savait pas trop à quoi s’en tenir. Ajoutez à cela un retour de la bosse-bizarre-et-dure-en-bas-du-ventre à trois reprises mardi matin + un malaise sous la douche (elle n’est pas tombée ni n’a perdu connaissance, mais a dû sortir vite fait s’allonger, les cheveux plein d’après-shampoing), le tout alors que Monsieur Bleuet est en déplacement pro, il ne lui en fallait pas plus, elle s’est repointée à la clinique mardi après-midi. Cette fois-ci direct au service des consultations gynéco.

Grand bien lui en a pris. Dr D. -celui qui la suit depuis le début- l’a casée entre deux patientes, l’a patiemment écoutée et lui a expliqué ce qui lui arrivait.

1. Ces douleurs et le ventre qui durçit, ce sont BIEN des contractions, mais sans gravité parce qu’inefficaces sur le col. Pas comme celles de l’accouchement quoi. Tant que ça reste comme des douleurs de règles et que ça passe au repos et avec du Spasfon® (max 6 par jour), pas de quoi s’inquiéter. Idem pour la bosse, c’est l’utérus qui se contracte et qui remonte, comme s’il voulait sortir du ventre. D’où la bosse, CQFD. Certaines femmes n’ont pas du tout de contractions, d’autres beaucoup, d’autres encore ne les sentent pas… bref c’est variable.

2. Les malaises, c’est habituel, là encore rien de grave. Il faut faire attention aux espaces confinés, chauds, genre salle de bain, ascenseur, magasins… Et s’allonger avec les jambes en l’air dès que ça tourne.

3. Dr D. l’a examinée, lui a même fait sentir son utérus qui bougeait. Très pédagogique. Son col est tout comme il faut. En bonus, une écho du bébé rapide mais hyper commentée. A un moment on voit clairement l’entrejambe. Et quelque chose de bien visible entre les jambes. Dr D. commence à dire « Là on voit entre les cuisses… » Miss Impatiente se dit que c’est un garçon, que la surprise est ruinée. Il enchaîne « Je ne peux pas vous dire… », Miss Impatiente le coupe « Je ne veux pas savoir ! ». Mais il voit bien ce qu’elle regarde et termine : « Non, ce que vous voyez c’est le cordon ombilical, on ne peut pas encore savoir le sexe ». Surprise préservée, heureusement. Elle n’aurait pas aimé savoir, encore moins sans son homme. D’ailleurs le soir Monsieur Bleuet était tout déçu de ne pas avoir été là.

Bref, il lui a redit comme le médecin de ce week-end que tout allait bien (on est d’accord, c’est le principal), mais lui en plus a pris le temps de détailler le pourquoi du comment.

Alors, conclusion : elle est surement passée pour l’angoissée de service mais maintenant qu’elle a eu des explications claires ça va beaucoup mieux. Le docteur lui a dit : « Vous avez bien fait de venir, on sert à ça ». Vive Dr D.

Frayeur

D’abord resituons un peu le contexte : Miss Impatiente n’a pas travaillé tout le premier trimestre de sa grossesse. D’abord à cause des saignements et du défaut d’accolement (jusqu’à Noël), ensuite à cause de nausées carabinées toute la journée et d’asthénie (grosse fatigue). Bref premier trimestre pas fameux niveau forme.

Elle a donc repris le travail la semaine dernière. Miss Impatiente est instit, en maternelle cette année. Les nausées sont enfin passées et elle se sent plus en forme. Un peu d’appréhension quand même après ce long arrêt et aussi parce qu’elle sait que son travail est fatigant, qu’elle est souvent debout, penchée… Lundi, mardi et mercredi matin, ça a été. A partir de mercredi après-midi, elle commence par moments à avoir mal au ventre et au dos. Elle se repose et prend du Spasfon®. Pareil jeudi, quelques douleurs, repos le soir, ça va mieux. Pareil vendredi, elle commence à s’inquiéter et à se dire qu’elle devrait aller faire un contrôle à la clinique. Sur son carnet de grossesse, il est écrit qu’on doit consulter en cas de douleurs non soulagées par un repos allongé de 30 min. Pour l’instant, quand elle s’allonge, ça passe. Samedi, après une nuit de sommeil et une grasse matinée, ça va bien mieux. Elle se dit qu’en ce début de quatrième mois, son ventre commence à sortir, et en plus elle a repris une activité, ça tire ce doit être normal. Samedi soir, son ventre est dur et elle voit et sent une bosse en bas à gauche de son ventre. Quand elle se lève ça s’arrête. Elle se dit qu’elle a dû sentir le bébé pour la première fois. C’est sa première grossesse, elle ne sait pas à quoi ça ressemble après tout. Dimanche matin, malgré le repos toute la veille et la nuit, elle a encore des douleurs abdominales et le ventre dur par moments, ils décident avec Monsieur Bleuet d’aller aux urgences.

12h, arrivée aux urgences de la clinique qui la suit pour sa grossesse. La première chose qu’elle dit en arrivant c’est « Je suis enceinte » et aussi qu’elle a mal au ventre et dans le bas du dos, que son ventre se durcit parfois. On lui fait une prise de sang, une analyse d’urine, et on lui dit qu’il faut attendre les résultats pour éliminer une cause non liée à la grossesse, problème aux reins ou à la vessie notamment. Ça prend un moment, l’échographiste des urgences qui doit lui faire une écho des reins ne revient qu’à 18h. On lui parle de l’envoyer en attendant en maternité pour faire une écho du fœtus et un monitoring. Finalement on lui dit que l’obstétricien de garde la recevra en consultation en fin d’après-midi. On lui passe une perfusion de Spasfon®. Les résultats des analyses reviennent, tout est normal. Un médecin urgentiste vient la voir, il lui parle douleurs musculaires et lumbago et lui prescrit une radio. Quelle ne fera pas puisqu’elle est enceinte, il a dû rater une ligne sur son dossier (????). Et puis le problème principal c’est quand même les douleurs au ventre quoi. 18h arrivent, elle passe à l’écho. Les reins et la vessie n’ont rien, le médecin lui dit que pour en savoir plus sur le fœtus il faut attendre de faire l’écho avec l’obstétricien. 18h30, retour aux urgences. 19h, l’infirmière revient les voir et leur annonce que l’obstétricien (qui ne l’a toujours pas vue) veut la garder en observation et l’hospitaliser en maternité. Monsieur Bleuet part chercher des affaires. Miss Impatiente commence à franchement stresser et s’en veut énormément de ne pas être venue plus tôt. Heureusement -encore une fois- que Monsieur Bleuet est là pour la rassurer (même si lui aussi est stressé, elle s’en rend compte).

20h, elle est dans une chambre avec Monsieur Bleuet. L’obstétricien arrive et les conduit dans son cabinet pour faire un examen gynéco et une écho. Le bébé va bien. Il est en position fœtale, la vitalité est bonne, ils entendent les battements du cœur. Le col est bien fermé. Soulagement. Le docteur leur dit pour la prochaine fois de venir dès qu’il y a un souci et directement aux consultations gynéco sans RDV. Encore une fois Miss Impatiente s’en veut d’avoir attendu pour venir. Par contre, on était dimanche et ils ont eu le réflexe d’aller aux urgences, elle a bien précisé tout de suite qu’elle était enceinte, qu’elle avait des douleurs au ventre, elle ne comprend pas trop qu’on ne l’ait pas dirigée plus vite vers la maternité. Bref.

Ce matin, toujours des douleurs, re Spasfon®. Quand elle décrit ce qu’elle ressent à la sage-femme qui passe la voir, celle-ci lui parle tout de suite de contractions. Le médecin revient, lui ne pense pas que ce sont des contractions, plutôt des douleurs ligamentaires. Il la remet direct en arrêt jusqu’à la consultation du 4ème mois, le 12 février, et lui valide sa sortie. Elle insiste un peu et lui reparle du ventre dur, il lui répond que pour l’instant l’examen et l’écho sont tout à fait normaux, qu’elle doit se reposer et qu’on fera le point au prochain RDV, que s’il y a le moindre problème elle n’hésite pas à revenir tout de suite. Repos complet, 2 Spasfon® 3 fois par jour. Sur l’arrêt, il est quand même écrit « Grossesse à risque, repos pathologique ». Ça fait un peu -beaucoup- flipper.

Alors certes, Miss Impatiente est rassurée, son bébé va bien et c’est le principal, mais d’un autre côté elle ne comprend pas trop ce qui lui arrive (notamment si elle a des contractions ou pas) et elle ne peut pas s’empêcher d’avoir la trouille…